Interview de Hugo, étudiant du Cycle Préparatoire de CESI École d’Ingénieurs

Publié le

Hugo Dewasnes étudiant cesi école d'ingénieurs

Hugo, étudiant du Cycle Préparatoire de CESI École d’Ingénieurs de Lille, a effectué un projet d’actualité en entreprise, lors de la période de confinement.

N’ayant pas pu effectuer un stage en présentiel, suite à l’entrée en confinement sur le territoire français, il a réalisé un projet de substitution en partenariat avec l’entreprise DELTA NEU.

Nous avons répondu à un appel à projet de l’Agence de l’Innovation de Défense (AID) du Ministère des Armées dans l’objectif de trouver des solutions innovantes pour lutter contre la COVID-19.
Notre objectif a été de trouver une solution globale au problème de propagation du virus grâce à du matériel déjà développé et performant.
Cet objectif a réuni 4 grandes sociétés : DELTA NEU, M6-Engineering, SYSTEL Électronique, et DR Technologie.
Cette étude m’a permise d’accumuler des connaissances et un certain savoir-faire sur la gestion de projet en entreprise, qui me serviront dans mon parcours professionnel.
[…]
Notre objectif est de permettre la mise en place de zones de soins complètement autonomes sur un délai très court pour permettre une prise en charge des patients au plus tôt.
Ces zones de soins sont composées d’un « SAS Flash » gonflable (chambre stérile), d’un tunnel de désinfection (Permet l’entrée et la sortie sans contamination), d’un générateur de brouillard désinfectant (Permet le nettoyage du SAS après chaque utilisation), d’un « CYCLAIR ® » (Dispositif de filtration d’air) et de « T’AS TOUT ? » (Panneaux permettant de ne pas oublier les EPI).

Voici les impacts de la solution globale de DELTA NEU :

• Renforcement des mesures barrières
• Participe à la Protection des personnels soignants
• Maintien de zones de confinement en pression négative
• Rapidité de déploiement
• Renforcement de l’auto-contrôle : rapidité d’exécution, instinctif, immédiat
• Renforcement de la ligne défense ultime : accès zone à risque
• Rassurant pour les personnels soignants, acteurs du support médical
• Harmonisation des pratiques et ports des EPI
• Rassurant pour les patients
• Participe à la Protection des patients
• Fluidification des organisations

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Hugo Dewasnes, j’ai 20 ans. Je suis actuellement étudiant à l’ École d’ingénieurs de CESI Lille.
Je suis délégué de classe de ma promotion. Je vis à Acheville dans le Nord de la France.
Je suis sportif (Powerlifting/ Halterophilie). J’aime voyager, le cinéma et les jeux vidéo.
J’ai participé récemment à un projet de substitution de stage avec une entreprise. Ce projet avait pour but la lutte contre la Covid-19.

Quelle formation suivez-vous ? Où en êtes-vous dans votre cursus CESI ?
Je suis en fin de 2ème année du cycle préparatoire à l’école d’ingénieur du campus CESI Lille. j’ai actuellement validé les différents domaines d’étude des 4 derniers semestres. Et je souhaite rentrer en cycle ingénieur par apprentissage (3 ans) à CESI Arras.

Pouvez-vous nous parler de votre période de stage au sein de Delta-Neu ?
Quel a été votre projet ? Comment l’idée vous est-elle venue ? Comment l’avez-vous mis en place ? Le projet est-il en place dans l’entreprise et comment a-t-il été accueilli par vos collègues ?

À la fin de la 2ème année du cycle préparatoire, nous devons effectuer un stage de 3 mois en entreprise, suite au récent évènement nous avons eu à faire un travail de substitution : une veille technologique.
Avant que ce travail ne soit proposé, mon enseignante référente Myriam Tisseaux, nous avait proposé de joindre des projets de lutte contre le Covid-19. J’ai donc réalisé cette veille technologique au sein de l’entreprise DELTA Neu.
Durant cette veille technologique, j’ai eu premièrement comme mission de participer au développement d’une solution de lutte contre la Covid-19 pour un appel à projet du ministère des armées de notre gouvernement. J’ai rédigé le rapport pour cette appel. J’ai aussi participé au développement d’une communication commerciale afin de diffuser ce projet.
Dans un second temps, j’ai participé à l’élaboration d’une analyse de la valeur de plusieurs de leurs produits qui sont principalement orientés nucléaires. Cette analyse avait pour but de faire baisser les prix de leurs produits pour les commercialiser dans d’autres domaines moins techniques, nous avons réussis à gagner 20% sur les coût de fabrication.
Pour finir, jai participé au début du développement d’un nouveau produit, pour une ouverture de marché de Delta Neu.
Durant ces différentes missions, j’ai participé à des réunions, j’ai effectué énormément d’appels téléphoniques aux diffèrents fournisseurs de pièces, et j’ai communiqué avec les différents services opérant au sein de DELTA NEU.

Comment s’est passée votre oral de présentation ?
Je pense qu’il s’est bien passée. J’étais préparé, je savais de quoi je parlais comme j’ai travaillé sur le sujet au sein d’une entreprise.
Pour la présentation, mes supports étaient una affiche scientifique, et des vidéos d’illustration de la solution mise en avant.
L’oral s’est fait via l’outil TEAMS (visioconférence) : 10 min de présentation et 10 min de question.
Durant cette présentation, j’ai parlé de mon travail, des projets sur lesquels j’ai travaillé, de mes réalisations au sein de DELTA NEU, et j’ai aussi répondu aux questions. Je n‘ai pas eu de soucis par rapport à tout cela.

Comment CESI vous a-t-il accompagné dans la mise en place de votre formation à distance durant le confinement ? Que pensez-vous de cette expérience en « full digital » ?
Les 2 dernières semaines de cours se sont passées en visioconférence, nous n’étions pas confinés mais la présence sur le campus était interdite.
Pendant le confinement, nous avons eu à faire un travail de substitution de stage en autonomie.
Durant les 2 dernières semaines de cours, nous avons eu régulièrement des cours de Mathématiques en visioconférence sur TEAMS afin de finir le programme et de nous préparer au mieux pour les 2 partiels qui nous attendaient.
Les 2 partiels ont aussi été réalisée à distance avec ZOOM.
En plus des mathématiques, ces 2 dernières semaines nous ont permis de finir notre projet d’ITEC : La réalisation d’un drone pilotable à distance, pouvant réaliser des missions et éviter des obstacles à l’aide de capteur.
Ce projet était sur 2 ans, j’étais le chef de mon groupe et nous avons réussi à réaliser chaque objectif.
Avec les membres de mon groupe, nous nous sommes entretenus en visioconférence un certain nombre de fois. La transition vers ce mode de travail à distance très rapide a été difficile pour certains, mais ils ont su rapidement s’adapter à la situation, pour ma part j’ai l’habitude de travailler dans ces conditions.
Ces différentes séances nous ont permis de réaliser une présentation de notre travail des 2 dernières années. Cette présentation s’est bien déroulée.
À l’issue du confinement et de mon travail chez DELTA NEU, j’ai réalisé une soutenance technique et individuelle et une conférence ouverte au public afin de présenter et d’expliquer le projet auquel j’ai participé.

Où en êtes-vous aujourd’hui dans votre formation et votre emploi ? Comment envisagez-vous l’avenir après CESI ?
Je suis en école d’ingénieur et j’avance sereinement dans cette formation, après CESI et mon diplôme d’Ingénieur validé, je souhaiterai obtenir un double diplôme avec une école de commerce ou continuer en doctorat de physique ou d’astrophysique. J’hésite encore. J’ai heureusement encore le temps de choisir mais ce qui est sûr, c’est que je ne vais pas m’arrêter après CESI.

Découvrez également le reportage France TV sur les projets de l’entreprise DELTA NEU en rapport avec la crise COVID-19 : reportage DELTA NEU.