Actualités Publié le

International – Témoignage de Gislain, en formation à CESI Lille

Dans cette page :


Gislain KAMDEM, élève de l’école d’ingénieurs CESI, suis le programme Mastère Spécialisé® Manager en Amélioration Continue option Maintenance, au sein du campus de Lille. Originaire du Cameroun, Gislain témoigne sur son parcours, son expérience et son arrivée en France.

L’accompagnement des équipes CESI a été la clé de ma réussite et de mon intégration.

Gislain KAMDEM, élève de l’école d’ingénieurs CESI

Témoignage d’un élève international à CESI

Q. : Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Gislain KAMDEM. Originaire du Cameroun, pays d’Afrique Centrale et plus précisément de Douala la capital économique, une ville à 7 millions d’habitants, je suis ingénieur en génie industriel et maintenance. Je suis élève à CESI depuis Octobre 2021, sur le campus de Lille (en lien avec le campus d’Arras), dans le programme Mastère Spécialisé® de Manager en Amélioration Continue option Maintenance. J’effectue mon alternance à ARC qui est la plus grande verrerie au monde et je suis assistant ingénieur méthode/ maintenance. Notre mission est d’assurer la fiabilité et la disponibilité des machines de production d’air comprimé.

Q. : Pourquoi avoir choisi d’étudier en France ?

J’ai choisi la France pour mes études pour la qualité de ses formations et la reconnaissance de ses diplômes à l’international. Par ailleurs, la langue française est l’une des langues officielles au Cameroun, ce qui a été un plus dans mon choix du pays d’études. 

Q. : Comment as-tu connu CESI ?

J’ai connu CESI via internet, et ce qui m’a convaincu à choisir cette école c’est le contenu de la formation : on nous donne des connaissances en management et en amélioration continue dans un domaine précis et on nous offre la possibilité de mettre en pratique grâce à l’alternance. À l’école, les intervenants nous donnent les enseignements théoriques, qu’on applique ensuite en entreprise. C’est de la recherche appliquée.  

Q. : As-tu eu des difficultés d’intégration, personnelles comme professionnelles ? / Comment s’est passée ton arrivée en France, as-tu eu des difficultés particulières ?

Non je n’ai pas eu trop de difficulté à m’intégrer, au contraire. Je suis stupéfait par mon intégration : j’ai décroché mon alternance en moins de 2 mois chez ARC, et lorsque je m’exprime en français tout le monde me comprend. J’ai validé mon premier quadrimestre comme tous les autres mastériens. Le plus gros challenge pour moi reste le choc climatique. Quitter un pays tropical dont la température varie entre 25°C et 35°C pour la France et surtout dans le Nord ou la température varie entre 3°C et 12°C en automne/hiver n’a pas été facile. Ce qui n’a pas toujours été évident pour moi, ce sont les démarches administratives. En effet, les démarches s’effectuent beaucoup par des machines ou internet, et non plus avec des humains : valider son titre de séjour, rencontrer un médecin, payer ses droits d’étudiant c’est en ligne, pour acheter de quoi manger, un billet de train, tout se fait avec des machines. 

Q. : Qu’as-tu pensé de l’accompagnement des équipes CESI ?

L’accompagnement des équipes de CESI a été la clé de ma réussite et de mon intégration : j’ai fait un point à mon arrivée en France en visio avec une salariée de CESI, qui m’a briefé sur les mesures sanitaires en France et m’a donné la liste d’opérations à faire dès mon arrivée pour être conforme :

  • Valider mon titre
  • Avoir un numéro de sécurité sociale
  • Ouvrir un compte bancaire
  • Trouver une entreprise pour mon alternance
  • Payer ma CVEC

Chaque semaine, et cela dès mon arrivée, nous avons fait le point sur mon avancement et les points de blocages que je rencontrais. CESI m’accompagne pas à pas, par exemple : on m’a corrigé mon cv et diffusé via les réseaux, on m’a aidé à prendre des RDV pour le vaccin et la banque…  

Q. : Cela fait maintenant plusieurs mois que tu es en France, comment tes problématiques du quotidien ont évoluées ? / Maintenant que tu as eu le temps de prendre tes marques, comment se déroule ton quotidien à CESI et ton quotidien en France ?

Je sais maintenant comment se déroulement les examens de fin de quadrimestre ce qui me permet de bien me préparer. Par ailleurs, je n’hésite pas à demander de l’aide à mes tuteurs, enseignants et camarades. Actuellement j’ai un médecin traitant, je peux facilement faire des réservations de train et prendre des rdv en ligne, aller d’une ville à une autre… Plus le temps passe, plus les choses du quotidien deviennent faciles.

Q. : Selon toi, pourquoi faire ses études à l’étranger est intéressant ?

Faire des études à l’étranger est intéressant car cela permet d’avoir des compétences techniques, organisationnelles qu’on ne trouve pas forcément dans son pays d’origine. Cela permet d’avoir une meilleure employabilité et aussi de partager une culture.

Q. : Est-ce que tu recommanderais CESI à d’autres personnes qui voudraient venir faire leurs études en France ?

S’il fallait recommencer cette formation je la ferai à nouveau sans hésiter. En effet, en un an d’alternance j’ai acquis des compétences managériales, techniques et professionnelles. Je suis prêt à faire valoir ses compétences dans les entreprises à travers le monde. C’est la raison pour laquelle je recommande CESI à toute personne qui voudrait faire ses études en France.